Étape 4: Le bruit

Il faut contrebalancer l’effet du voisinage immédiat en prenant des mesures pour que le bruit produit à un poste de travail ne gêne pas la personne qui travaille à côté. Pour isoler chaque poste de travail, on utilise des écrans antibruit dont la hauteur et la largeur sont fonction de la nature du travail et du degré d’intimité recherché. Il faut aussi examiner les sources de bruit dans le milieu. Dans un bureau, les sources de bruit (photocopieurs, imprimantes, téléphones, etc.), sans pour autant être une cause de surdité, n’en sont pas moins désagréables pour ne pas dire stressantes.

Dans un centre d’appels, les principaux effets des bruits environnants sont:

  • Les interférences avec les conversations
  • La distraction
  • Désagrément

Il faut donc installer dans le bureau des déflecteurs qui atténuent la propagation des bruits réfléchis par le plafond et produits ailleurs. On peut aussi réduire les déplacements du personnel non essentiel à proximité des employés: plus de personnes se déplacent dans un bureau, plus il y a de bruit.